Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TERRES D'AQUI

TERRES D'AQUI


FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES AU CHÂTEAU DE NICE

Publié par ALBIRÉO sur 29 Juillet 2014, 16:35pm

Catégories : #sorties CHAAM

Cliquer sur les photos pour les agrandir.

Visite guidée des fouilles archéologiques de la colline du Château ce mardi 29 juillet 2014.

FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES AU CHÂTEAU DE NICE
  • UN PEU D'HISTOIRE

 

La colline du Château culmine à 92 m. environ pour 193 mille mètres carrés. C'était le centre de la vie civile avec le château comtal et religieuse avec la cathédrale Sainte Marie. À coté de la cathédrale, le cimetière et devant, l'église Saint Jean-Baptiste.

Le site est occupé depuis la fin de la préhistoire.

 - Au 5ème siècle avant JC, en -154, une source écrite cite Nikaia, comptoir commercial fondé par les Grecs de Marseille.

 - Pendant l'époque romaine, Cemenelum devient la ville importante, Nikaia ne se développe pas.

 - À la fin de l'Antiquité, Nice est plus importante que Cimiez.

 - Peu d'informations jusqu'au 12ème siècle.

 - En 1388, Nice passe au duc de Savoie, devient ville frontière. Les fortifications se mettent en place.

 - Au 14ème siècle, les fortifications entourent la ville et le château.

 - Au 15ème siècle, on sépare la colline en deux. Une nouvelle fortification enserre le château et l'église. La ville commence à descendre vers la vallée.

 - Au 16ème siècle, avec l'artillerie, Nice devient une place forte. De nouvelles fortifications permettent l'installation de canons.

 - En 1543, premier siège de Nice. Le roi de France, François 1er s'allie avec Soliman le magnifique. L'armée franco-turque attaque Nice et Catherine Ségurane devient notre "héroïne nationale"... À la suite de ce conflit, la colline militaire se transforme en citadelle.

 - en 1691, Louis XIV prend la ville sans combattre. Le château résiste  mais finira par être pris à son tour.

 - En 1705, Loui XIV revient, reprend le château et ordonne sa destruction.

 - Au 19ème siècle, les archéologues commencent à s'intéresser à la colline. Ils veulent retrouver les tombeaux des ducs. Les premières fouilles sont lancées.

 - En 1935, la colline est classée "site naturel".

 - Au 20ème siècle, on recherche les fondations grecques et paléochrétiennes. Plusieurs campagnes de fouilles vont mettre à jour les vestiges, mais comme le site est classé "site naturel", les archéologues travaillent en préservant les arbres, parfois plusieurs fois centenaires, et sont obligés de remblayer quand la fouille est terminée.

 - En 2006, les fouilles reprennent avec le service archéologique de la ville de Nice. C'est un chantier école avec des archéologues, anthropologues, étudiants.

 

Cliquer sur les photos des pannneaux pour les agrandir.

FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES AU CHÂTEAU DE NICEFOUILLES ARCHÉOLOGIQUES AU CHÂTEAU DE NICEFOUILLES ARCHÉOLOGIQUES AU CHÂTEAU DE NICE
FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES AU CHÂTEAU DE NICEFOUILLES ARCHÉOLOGIQUES AU CHÂTEAU DE NICE
Le chantier des fouilles autour d'un arbre préservé

Le chantier des fouilles autour d'un arbre préservé

  • LES ÉTATS DE LA CATHÉDRALE

 

La cathédrale a subi plusieurs transformations au fil des siècles.

 - Au 5ème siècle, elle était rectangulaire.

 - Au 8ème-9ème siècle, aménagement d'une abside.

 - Au 11ème siècle, changement majeur : avec deux absidioles et des piliers à la place des anciens murs, on retrouve un plan médiéval typique.

 - Au 12ème siècle, des changements uniquement à l'intérieur de la cathédrale : escalier, bancs, banquettes.

 - Au 15ème siècle, deuxième changement avec un agrandissement majeur vers l'est.

FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES AU CHÂTEAU DE NICE
FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES AU CHÂTEAU DE NICE
La cathédrale

La cathédrale

Vestiges d'une absidiole et d'une rangée de piliers

Vestiges d'une absidiole et d'une rangée de piliers

  • VESTIGES DE LA FORTIFICATION

 

En remontant vers la place du château comtal, on retrouve les traces de ces fortifications.

Ci-dessous, ce qui reste d'une tour ronde. Après les fouilles, la base a été remblayée car le lieu est ouvert au public.

Non, ce n'est pas un rocher, c'est le vestige d'une tour...

Non, ce n'est pas un rocher, c'est le vestige d'une tour...

Caché sous les feuillages, un morceau de la fortification du 14ème siècle...

FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES AU CHÂTEAU DE NICE

Au 19ème siècle, construction d'un mur sur les traces des fortifications défendues par les canons...

FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES AU CHÂTEAU DE NICE

Les vestiges d'une tour qui semble ronde, mais qui était carrée. C'est au 19ème siècle qu'elle a été" arrondie". La partie basse est un élément des fortifications.

On retrouve la trace du choc d'un boulet de canon sur un des murs.

FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES AU CHÂTEAU DE NICE
La tour carrée

La tour carrée

La tour carrée et l'impact du boulet sur les pierres
La tour carrée et l'impact du boulet sur les pierres

La tour carrée et l'impact du boulet sur les pierres

  • LE CHÂTEAU COMTAL

 

L'ouverture du château était face à la cathédrale. Les fouilles se situent sur la cour et les dépendances du palais.

Les vestiges d'un bâtiment en forme de "L" recouvrent le bâti médiéval beaucoup plus complexe. La différence de construction est visible. La couche moderne utilise des pierres moins bien taillées et assemblées que la partie basse médiévale. On a également retrouvé les fondations de tours circulaires.

Un sol en calade (pavée de galets) mène les archéologues vers l'Antiquité au dessous de laquelle de la céramique, une pointe de flèche du Néolithique final (-2500 ans environ) ont été mises à jour.

Il n'y a pas de source sur la colline du Château. Jusqu'au 16ème siècle, on recueillait l'eau de pluie dans des citernes.

Cour et dépendances du palais comtal
Cour et dépendances du palais comtal

Cour et dépendances du palais comtal

Base médiévale sous la couche plus récente

Base médiévale sous la couche plus récente

  • RÉAMÉNAGEMENT DE LA COLLINE DU CHÂTEAU

 

 - En 1822, le terrain du Château est donné à la ville de Nice.

 - De 1832 à 1860, on embellit le Château, on plante des arbres, etc... On arrête car on trouve des fondations.

 - En 1880, la colline reste peu fréquentée. On met en place la cascade, des routes, de la végétation. Les travaux sont stoppés par la guerre de 39-45.

 - En 1945, on continue l'embellissement avec les mosaïques, routes goudronnées, ascenseur. La tour Bellanda est restaurée, on lui insère le musée de la Marine. Le parc est aménagé, bancs, verdure...

 - Depuis quelques années, un concours est lancé pour mettre en valeur tant le coté végétal que patrimonial.

FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES AU CHÂTEAU DE NICE

Grâce au travail des scientifiques sur les fouilles et sur les archives, une reconstitution du Château en 3D a été réalisée.

Un grand merci au service archéologie de la ville de Nice pour cette visite passionnante !!!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents