Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TERRES D'AQUI

TERRES D'AQUI


LE PLAN DES NOVES

Publié par ALBIRÉO sur 12 Octobre 2014, 16:50pm

Catégories : #sorties CHAAM, #Les vieilles pierres

Cliquer sur les photos pour les agrandir.

LE PLAN DES NOVES

12 octobre 2014.

Le CHAAM part sur les traces de bergeries, enclos, restanques, tumulus, aux alentours de Vence...

Ce paysage désertique a été forêt autrefois. Le site, déboisé, brûlé pour permettre cultures et de l'élevage n'a pas pu se régénérer.

Nous suivons un sentier aux couleurs d'automne...

LE PLAN DES NOVES

Sur la gauche, ornant un vallon sec de leurs pierres blanches, vestiges d'un enclos et superbes restanques...

Aujourd'hui abandonnés, ils témoignent d'un passé où l'élevage ovin et la culture de céréales, pois chiches, lentilles nourrissaient les hommes.

LE PLAN DES NOVES
LE PLAN DES NOVES
LE PLAN DES NOVES

Un peu plus bas, une cabane en pierres sèches qui a perdu sa charpente et son toit de tuiles, se cache sous les chênes...

LE PLAN DES NOVES
LE PLAN DES NOVES

Les épierrements s'éparpillent tout au long du chemin...

LE PLAN DES NOVES

Une vieille bergerie nous accueille pour le pique-nique...

LE PLAN DES NOVES
LE PLAN DES NOVES

... sous son magnifique tilleul...

LE PLAN DES NOVES

... entouré d'un tapis de feuilles rousses...

LE PLAN DES NOVES

C'est là que nous avons rencontré Chaam, notre mascotte pour la journée !

LE PLAN DES NOVES
LE PLAN DES NOVES

Une jolie chienne adorable et affamée que nous pensions perdue, mais qui a retrouvé son maître en fin de journée et dont le nom est en réalité : Chipie

Le tumulus, le voici :

LE PLAN DES NOVES

Les vestiges de deux orthostates sont visibles.

LE PLAN DES NOVES
Les orthostates vus par l'autre coté. Devant l'emplacement où se  pratiquait l'incinération. Photo Denis Biette

Les orthostates vus par l'autre coté. Devant l'emplacement où se pratiquait l'incinération. Photo Denis Biette

C'est ici, dans la chambre du tumulus, que reposaient les défunts.

Devant les orthostates, mise à jour de traces d'incinération : charbon de bois, pierres, ossements brûlés. Deux rites funéraires ont-ils été pratiqués sur le site ? Le mystère demeure...


Les ossements d'une vingtaine de squelettes ont été découverts sur le site.

 

Ci-dessous un extrait de l'article de E. Blanc, de 1873

(tome 3 des Mémoires de la Société des Sciences Naturelles & Historiques des Lettes et Beaux-Arts de Cannes et de l'arrondissement de Grasse)

 

intitulé :

"MÉMOIRE SUR UN TUMULUS DE L'ÂGE DU BRONZE"

  situé au plan de Nôve (près de Vence)


 

... ce qui distingue le Tumulus de Nôve de tous ceux qui ont été décrits jusqu'à ce jour, c'est la façon dont les squelettes étaient placés.
Immédiatement au dessus du sol, se trouvait un lit de petites pierres mêlées de terre, au dessus duquel reposait une première couche d'ossements, surmontés d'une rangée de grosses pierres et d'une seconde couche d'ossements, qu'un dernier amas pierreux conique recouvrait.
C'est la première fois, je le crois du moins, que cette alternance d'ossements et de lits absolument pierreux s'observe ; de tous les Tumulus indiqués jusqu'à ce jour, quelques-uns ne contenaient qu'un cadavre, d'autres en renfermaient plusieurs mais enfouis au même niveau...
... Si maintenant, l'on considère la grande quantité de corps réunis en un même point et surtout leur position en deux couches, séparées par un lit de pierres, on ne peut admettre l'hypothèse d'un lieu où se faisaient des sépultures successives; car il est clair que rangés en cercle comme ils l'étaient, tous ces individus ont été placés là simultanément. L'entrée même du Tumulus, démontre, par ses proportions exiguës, que ce n'était là qu'un symbole ; et à mon avis tous ces corps ont été enterrés en même temps, à la suite de quelque combat, entre des tribus habitant alors ces régions et le vainqueur, en souvenir de sa victoire, aura élevé, au centre même du champ de bataille, ce monument commémoratif et funéraire à la fois...
... Quant à la détermination de la race de ces constructeurs de Tumulus, ils appartenaient suivant toutes les probabilités, à la race Celte, race qui peuplait alors une grande partie de l'Europe, et à qui l'on doit la majeure partie des dolmens ou autres constructions mégalithiques de cette contrée.

 

Les fouilles ont ramené du matériel de type Campaniforme ainsi que de l'Âge du Bronze.

Voir lien ci-dessous

 

Je termine par la jolie conclusion de Mr. Geist :

(sur la fiche descriptive au sujet de Vence qui nous a été remise lors de la sortie)

Un paysage serein, si paisible qu'il semble lointain.
Le Plan des Noves, ce sont des pierres et des moutons, des moutons qui suivent le temps, indifférents au tumulus qu'ils côtoient depuis tant de temps.
Le Plan des Noves, ce sont des pierres qui burinèrent les mains des hommes, ce sont des ruines qui, avant de s'aplatir, nous racontent encore, dans leur dernier souffle, ce que fut la vie d'autrefois.
Respectons notre passé, il est notre histoire.

Henri Geist

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents